Rencontre internationale sur le Pont-Aven

Rencontre internationale des jumelages entre la Bretagne et l’Irlande

Avec le soutien de la confédération Bretagne Irlande, la fédération du Morbihan “Bretagne Irlande et Pays Celtes” organise une rencontre internationale des jumelages entre la Bretagne et l’Irlande afin de mieux redéfinir les objectifs et nouveaux intérêts de ses échanges culturels.

En savoir plus ....

Au départ de Roscoff le 20 Septembre 2019, les représentants des comités de jumelage du Morbihan, accompagnés d’élus, feront route vers Ringaskiddy.

L’objectif de ce séminaire est de poser ensemble tous les aspects de la mise en place et du déroulement des voyages. Tout en mettant en valeur les patrimoines historiques des villes bretonnes et irlandaises, il s’agit prioritairement d’envisager le voyage d’échanges dans l’intérêt des personnes qui y participent. En effet, certains aspects apparaissent plus importants que d’autres. Ainsi, la pratique de la langue anglaise ou française en fonction des pays reste une priorité. Elle sera évidemment associée à des rencontres économiques, sportives et/ou culturelles.

Quels sont les centres d'intérêt d'aujourd'hui ?

Les jumelages et l’économie

Comment impliquer les irlandais et les bretons dans des échanges économiques en gardant la convivialité et l’amitié ?

C’est une grande question qui peut être aisément résolue. Chacun sait ce qu’apportent les rencontres aux jeunes et moins jeunes en recherche d’expériences. En effet, prenons  en exemple l’apprentissage ou l’alternance et tout ce que les bénéfices retirés.

Pratiquer l’anglais ou le français

Il est dit que la langue internationale est l’anglais, que le français est secondaire voire manque d’intérêt pour les échanges. En y réfléchissant, nous nous rendons compte de la richesse de parler plusieurs langues/ Cela permet également d’avoir plusieurs façons d’aborder un sujet d’actualité selon le pays dans lequel nous sommes.

Cela nous permet d’avoir un recul nécessaire et nous pouvons également mieux comprendre le point de vue de nos voisins.

S’ouvrir sur la culture

La musique et la danse traditionnelles sont les premiers points communs entre les deux régions. En approfondissant un peu, nous retrouvons des intérêts communs dans beaucoup de domaines : les arts, la cuisine, la pêche, l’agriculture biologique,…

L’apprentissage des danses irlandaises de Ceili est simple et convivial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *